Les thérapies cognitivo-comportementales pour le traitement de la douleur

Mar 20, 2020

08:30

Salle 1

30min

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) s’appuie sur les principes de conditionnement classique et opérant afin de comprendre les liens entre les pensées, les émotions et les comportements. Les TCC permettent d’identifier les comportements non-adaptatés et proposer une nouvelle approche dans l’élaboration des stratégies plus adaptées. Depuis longtemps, les TCC influent d’une manière significative sur la médecine comportementale (MC), une sous-spécialité qui applique les principes des TCC pour les individus en condition chronique. Ces stratégies démontrent beaucoup de succès dans l’amélioration des critères de bien-être du patient; la douleur chronique a été beaucoup étudiée dans les dernières années par les chercheurs des TCC et de la MC à la fois comme une pathologie spécifique et comme une manifestation co-morbide d’une autre problématique psychologique. Les individus présentant la condition chronique, qui provoque des douleurs, souffrent souvent des troubles dépressifs et peuvent présenter le niveau élevé de l’anxiété – les symptômes exprimés via les ruminations mentales. De plus, en vue du vieillissement général de la population, la douleur chronique va devenir un élément significatif dans la vie des individus : selon les statistiques, 80% des personnes de 80 ans d’aujourd’hui rapportent la présence de la douleur chronique dans leurs vies. La recherche a montré que l’apprentissage des stratégies de coping– est l’élément clé dans la prise en charge de la douleur dans la vie quotidienne. Ces stratégies peuvent être : l’éducation sur la santé, l’apprentissage des comportements plus adaptés, la compréhension des interprétations cognitives et des représentations de la douleur, l’apprentissage de l’acceptation des pensées négatives. Les variables spécifiques psychologiques ont montré une certaine cohérence dans les stratégies du coping adapté : le renforcement de l’optimisme, le sentiment de l’auto-compassion, l’acceptation mais sans résignation de la nouvelle condition de santé. Si traditionnellement la prise en charge de la douleur chronique a été faite par les spécialistes des TCC et de la MC, avec l’augmentation de l’occurrence de la douleur dans le monde, le besoin des thérapeutes aidant les patients présentant la douleur chronique va augmenter.

  • Pr. Stacey CALAHAN

    M.A., PhD; Professeur de Psychopathlogie, Université deToulouse 2, Jean-Jaurès, Toulouse, France

  • Chair: Gregory NINOT

    University of Montpellier, Montpellier Cancer Institute

  • SESSION IBTN

    International Behaviour Trials Network

Copyright 2019 MY WAY EVENT. All rights reserved