Manger en pleine conscience améliore le comportement alimentaire des personnes obèses et en surpoids

Nov 25, 2020

09:30

Salle Guillaumet 2

30min

“INTRODUCTION : L’obésité est un problème majeur de santé publique. Pour répondre à cette problématique complexe, les régimes amaigrissants ont été un échec et ont eu pour principale conséquence de créer de la restriction cognitive. Une restriction cognitive rigide est associée à un IMC élevé, contrairement à la restriction cognitive flexible. L’objectif principal de notre étude était de montrer que des personnes en surpoids ou obèses participant à un programme d’alimentation en pleine conscience avaient une augmentation de restriction cognitive sur son versant flexible et une diminution de la restriction cognitive sur son versant rigide. Les effets sur les autres versants du comportement alimentaire et sur des données anthropométriques dont l’IMC ont aussi été étudiés.
 
MATERIEL ET METHODE : Etude interventionnelle prospective contre groupe témoin. Les sujets étaient recrutés au sein du service de nutrition du CHU Lapeyronie de Montpellier de 2014 à 2019. L’intervention était un programme d’alimentation en pleine conscience durant 6 à 8 semaines. Les données d’intérêt ont été recueillies par des auto-questionnaires sur le comportement alimentaire (MEQ, FC12 et RC 16) ou par mesure de données anthropométriques à l’inclusion et à 3 mois post-intervention.
 
RESULTATS : 154 personnes ont été inclues dont 101 participants au programme d’alimentation en pleine conscience et 53 témoins. La restriction cognitive rigide diminuait significativement (p”

  • Lucie RIEU-CLOTET

    Chef de clinique universitaire

    Université de Montpellier, Département de médecine générale, France

  • CONFERENCE EN FRANCAIS

Copyright 2019 MY WAY EVENT. All rights reserved